Féminin et masculin

This is an article taken from the website: “Institut français.pl”. The original article may be found here: Féminin et masculin – le genre des mots français.

Ceci est un article tiré de “Institut français.pl”. L’article original peut être trouvé ici: Féminin et masculin – le genre des mots français.

This is an  annotated version of the original French article with my English translation.

Ceci est une version annotée de l’article original en français avec ma traduction en anglais.

The article begins with a letter from Madam Mamie Mohairowska to Docor Parlewu. She expresses her confusion at today’s blurring of the sexes. She finishes her letter with a request for clarification of the rules for determining gender in the French language.

L’article commence par une lettre de Madame Mamie Mohairowska au docteur Parlevu. Elle exprime sa confusion à la brouillage d’aujourd’hui des sexes. Elle termine sa lettre avec une demande de clarification des règles pour déterminer le genre dans la langue française.

Letter to Doctor Parlewu

Doctor Parlewu,

I have already experienced and seen a lot in my life . I thought nothing could surprise me, but I’m confused by what is happening today.

Docteur Parlewu,

J’ai vécu et vu déjà beaucoup dans ma vie. Je pensais que plus rien ne pouvait me surprendre, mais je suis désorientée par ce qui se passe aujourd’hui. 

Women wear pants and play football when the men put on night cream and pluck themselves … In short, I have lost my bearings (literally my  bearings have blurred themselves).

Les femmes portent des pantalons et jouent au foot quand les hommes mettent de la crème de nuit et s’épilent…  Bref, tous mes repères se brouillent.

Same for the French language, I have great difficulty distinguishing male from female. I do not believe that the word “pipe” is feminine and the word “tutu” masculine …

Pareil pour la langue française, j’ai le plus grand mal à distinguer le masculin du féminin. Je n’arrive pas à croire que le mot « pipe »  soit  féminin, et le mot  « tutu » masculin…

Why is it so difficult to distinguish the gender? Unlike modern manners, is there are rules in the French language that allow to put some order in all this confusion?

Mamie Mohairowska

Pourquoi est-il aussi difficile de distinguer le genre ? Contrairement aux mœurs modernes, y a t-il des règles dans la langue française qui permettent de mettre un peu d’ordre dans toute cette confusion ?

Mamie Mohairowska

The article continues with a letter from Doctor Parlewu in which he replies to Mamie Mohairowska.

L’article continue avec une lettre du docteur Parlewu dans laquelle il a répondu à Mamie Mohairowska.

Answer to Madam Mohairowska

Dear Madam,

I understand your concerns. Fortunately, in the French language, there are only two distinct kinds: male and female . Similarly for the plural.

Chère Madame,

Je comprends vos préoccupations. Heureusement, dans la langue française, il n’y a que deux genres bien distincts : masculin et féminin.De même au pluriel.

For nouns of living things  , like the man , the girl , the dog , the gender [of noun] is easy to see because it is assigned according to sex : men to men and to males,  and female to women and to females. It is the same in all languages, it is logical and natural.

Pour les noms animés, comme l’homme, la fille, le chien, le genre est facile à remarquer, car il est attribué selon le sexe : masculin aux hommes et aux mâles et féminin aux femmes et aux femelles. Et il en va de même dans toutes les langues, c’est logique et naturel.

So perhaps we can say that Romeo , or a rooster are of masculine  gender, and Juliette or a hen , are of feminine gender.

Ainsi, on dira sans doute que Roméo, ou un coq sont de genre masculin et que Juliette ou une poule, sont de genre féminin.

Regarding the gender of inanimate nouns, or things, your question is relevant because it is true that there is no logic concerning the attribution  of a male or female  gender to things.

En ce qui concerne les genre des noms non-animés, donc des choses, votre question est pertinente, car il est vrai qu’il n’y a aucune logique en ce qui concerne l’attribution aux choses d’un genre masculin ou féminin.

This distribution is entirely arbitrary and varies by language. Although it’s difficult, you have to learn the names directly with their gender .

Cette répartition est tout-à-fait arbitraire et varie selon les langues.  Même si  c’est parfois difficile, il faut apprendre directement les noms avec leur genre.

However, rest assured, there are some markers that indicate the genders of French words. And remember, that there is no neutral in French!

Cependant, rassurez-vous, il y a quelques marque qui indiquent les genre des mots français. Et rappelez-vous, qu’il n’y a pas de neutre en français!

Main endings of feminine words

  • -adela pommade,
  • -ailleune bataille
  • -ison, -sion, -tionla prison, la révolution, la pension… These are most often feminine words of Latin origin and have their female counterparts in many European languages.
  • anceune balance
  • -asseune paillasse. It is a termination often having a pejorative sense: une feignasse, une pétasse a lazybones, a bitch ..
  • -ée, étéeune cheminée, but beware : le lycée, et le musée (these nouns are derived from the Greek)
  • encede l’essence
  • -euse : une coiffeuse (which has its male equivalent –eur : un coiffeur for the names of professions)
  • eur: la douleur, la peur, la fleur, la couleur – only when there is a feeling or a thing, not a person (un veilleur, un travailleur…). Among the exceptions : le cœur et l’honneur
  • ellela poubelle
  • essela finesse
  • -etteune starlette, une fillette
  • ie, rie: la maladie
  • -èrela cuillère, and also the other female names of professions, equivalents of the masculin-er : le boulanger, la boulangère, but le cimetière
  • inela tartine
  • iseune maîtrise
  • itudeune exactitude
  • -ose : une névrose (and plenty of other illnesses… aïe les femmes !)
  • otte: une menotte
  • -té: une qualité
  • -ureune brûlure, except : le dinosaure, le centaure, le murmure.

Principales terminaisons des mots féminins

  • -ade: la pommade,
  • -aille: une bataille
  • -ison, -sion, -tion: la prison, la révolution, la pension… Ce sont le plus souvent les mots d’origine latine de genre féminin et qui ont leurs équivalents féminins dans beaucoup de langues européennes. 
  • ance: une balance
  • -asse: une paillasse. C’est une terminaison à sens souvent péjoratif : une feignasse, une pétasse…
  • -ée, étée: une cheminée, mais attention : le lycée, et le musée (ces noms sont issus du grec)
  • ence: de l’essence
  • -euse : une coiffeuse (qui a son équivalent en masculin –eur : un coiffeur pour les noms de professions)
  • eur : la douleur, la peur, la fleur, la couleur – uniquement quand il s’agit d’une sensation ou d’une chose, et pas d’une personne (un veilleur, un travailleur…). Parmi les exceptions : le cœur et l’honneur…
  • elle: la poubelle
  • esse: la finesse
  • -ette: une starlette, une fillette
  • ie, rie: la maladie
  • -ère: la cuillère, et aussi les autres noms féminins des professions, équivalents du masculin-er : le boulanger, la boulangère, mais le cimetière
  • ine: la tartine
  • ise: une maîtrise
  • itude: une exactitude
  • -ose : une névrose (et beaucoup d’autres maladies… aïe les femmes !)
  • otte: une menotte
  • -té: une qualité
  • -ure : une brûlure, sauf : le dinosaure, le centaure, le murmure.

Main endings of masculine words

  • -age: le chômage, sauf : une plage, une image, une cage, et la rage bien sûr !…
  • -l: un vitrail
  • -d: un poignard
  • -as: un bras
  • -t: un mot, un pot, sauf : une dent, une nuit, une forêt
  • -eau: un moineau, sauf : une eau, une peau
  • -r: un pommier – pour tous les arbres fruitiers, pour les noms venant de l’infinitif : le diner… et pour toutes les professions d’un vrai homme, comme le plombier polonais. Attention quand même ! : la mer
  • -et, – ot: un coffret, un angelot – diminutifs
  • is: un cliquetis, sauf : la brebis, la fois
  • -isme: le socialisme – ce sont les noms provenant du latin qui fonctionnent dans les autres langues. En polonais avec la terminaison – izm : socjalizm
  • -ment: un sentiment
  • -oir: un miroir
  • -ron, -lon: un chaperon

Principales terminaisons des mots masculins

  • -age: le chômage, sauf : une plage, une image, une cage, et la rage bien sûr !…
  • -l: un vitrail
  • -d: un poignard
  • -as: un bras
  • -t: un mot, un pot, sauf : une dent, une nuit, une forêt
  • -eau: un moineau, sauf : une eau, une peau
  • -r: un pommier – pour tous les arbres fruitiers, pour les noms venant de l’infinitif : le diner… et pour toutes les professions d’un vrai homme, comme le plombier polonais. Attention quand même ! : la mer
  • -et, – ot: un coffret, un angelot – diminutifs
  • is: un cliquetis, sauf : la brebis, la fois
  • -isme: le socialisme – ce sont les noms provenant du latin qui fonctionnent dans les autres langues. En polonais avec la terminaison – izm : socjalizm
  • -ment: un sentiment
  • -oir: un miroir
  • -ron, -lon: un chaperon

As you see Madame, femininity is affirmed in the language. When it comes to qualities such as intelligence, wisdom, elegance … it’s feminine.

Comme vous le voyez Madame, la féminité est bien affirmée dans la langue. Dès qu’il s’agit de qualités, comme l’intelligence, la sagesse, l’élégance… c’est du féminin.

But femininity is also  pain and suffering …

Mais la féminité c’est aussi la douleur et la souffrance…

The majority of disease names are feminine, whether a fever, flu, depression, neurosis, epilepsy, bronchitis, obesity (and yes, obesity also my ladies!), malaria, leukemia, migraine.

La majorité des noms de maladies sont au féminin, qu’il s’agisse de la fièvre, la grippe, la dépression, la névrose, l’épilepsie, la bronchite, l’obésité (et oui, l’obésité aussi mes dames !), la malaria, la leucémie, la migraine.

… and death. Yes, death is a woman in several languages!

… et la mort. Et oui, la mort est une femme dans plusieurs langues !

But if the disease is femenine, their causes are often masculine: smoking, alcoholism …

Mais si la maladie est féminine, leurs causes sont souvent masculines : le tabagisme, l’alcoolisme…

Special cases

homographs

There are also names that can have both types according to their significance; they are called homographs because they have the same written form but a different meaning.

Examples : le crêpe / la crêpe, un voile / une voile, le livre / la livre, le manche / la manche, le moule / la moule, le poêle / la poêle.

Les homographes

Il y a aussi des noms qui peuvent avoir les deux genres, en fonction de leur signification ; on les appelle des homographes,  car ils ont la même forme écrite mais une signification différente.

Exemples : le crêpe / la crêpe, un voile / une voile, le livre / la livre, le manche / la manche, le moule / la moule, le poêle / la poêle.

Personal names

Finally, confirming the rule ascribed gender sex, I remind you that there are some human names where you just have to change the article to talk about a man or a woman .

Un locataire, une locataire, un touriste, une touriste, un collègue,  une collègue… ()

Les noms de personnes

Enfin, confirmant la règle qu’on attribue le genre selon le sexe, je vous rappelle qu’il y a quelques noms humains où il suffit juste de changer l’article pour parler d’un homme ou d’une femme.

Un locataire, une locataire, un touriste, une touriste, un collègue, une collègue…

There are even given names, which have the same form for women as for men! Here are the most well known which have the same form when spoken : Joel Joelle, Michael Michele,
Like Michel Foucault and Michèle Alliot-Marie.

Il y a même des prénoms, qui ont la même forme pour les femmes que pour les hommes ! Voici les plus connus qui ont la même forme à l’oral : Joël, Joëlle, Michel, Michèle,
Comme Michel Foucault et Michèle Alliot-Marie.

But there also those which are the same, even in writing , like Claude and Dominique .

Mais il y en a aussi qui sont identiques, même à l’écrit, comme Claude ou Dominique.

If Dominique was a woman, the scandal would not have occurred …

Si Dominique était une femme, le scandale n’aurait pas eu lieu…

So do not say anymore: Un petit peccadille or une grande scandale , but: Une petite peccadille or un grand scandale..

Alors ne dites plus Un petit peccadille ou une grande scandale, mais : Une petite peccadille ou un grand scandale.

Eric Pickstone